Un livre sur la Créativité

Dernière mise à jour : 31 mars

Comme par Magie d'Elizabeth Gilbert, l'auteure de Mange, Prie et Aime.


Une fois n'est pas coutume, j'ai envie de partager avec vous une lecture qui m'a bien inspirée. Comme par magie, vivre la créativité sans la craindre, Elizabeth Gilbert nous parle de son parcours d'écrivaine, mais elle le transpose à tous les parcours dans le domaine de la créativité. Elle nous parle des 6 forces qui permettent de se libérer de nos contraintes, et donc de libérer notre propre créativité, avec humour, tendresse et bienveillance. Courage, enchantement, permission, persistance, confiance et divinité, sont les chapitres de ce livre.


Que se passe-t-il quand on se dit "oui" ? Avez-vous le courage de donner jour aux trésors qui sont cachés en vous ?

Que se passe-t-il quand nous nous donnons la permission de créer ? cette permission si difficile à avoir vu que la notion d'artiste ou de créatif est bien souvent associée à la pauvreté ou à la créativité dans la douleur. Elizabeth Gilbert avec des mots simples et des exemples de vies, nous démontre qu'il n'est pas forcément obligatoire d'être malheureux dans sa vie pour être un/e artiste. Sans pour autant être irréaliste dans notre société, elle propose de garder la tête dans les étoiles tout en ayant les pieds sur terre.


Ce fut, pour moi un livre révélateur. Baudelaire, Frida Kahlo, Nirvana, et tant d'autres ont créé dans la douleur, la prise de drogue ou l'alcoolisme ou tout cela à la fois. Mais, pourtant, il existe bien un autre moyen d’être bien dans sa créativité sans se détruire ou détruire le monde autour de soi. L'artiste, le monde artistique, j'en avais une représentation très noire (éducation, études littéraires et artistiques). Il n'est donc pas nécessaire de souffrir, être pauvre pour être un artiste. Ni nécessaire d'avoir un comportement étrange pour être reconnu comme étant un être doué de créativité. Et là, encore, nous sommes tous des créatifs, d'une façon ou d'une autre.


Dans ma vie, mes plus belles créations sont nées lorsque j'étais moi et surtout bien dans ma tête ! Je ne connais pas, ou peu la créativité dans la douleur. Rarement. Dans le journal intime créatif, cela existe, bien entendu, c'est un passage même essentiel, mais c'est un passage pour grandir et non pour trouver la consécration. Et là, est toute la différence. L'égo se nourrit à bien des endroits, surtout chez les artistes (que cela soient écrivain, musiciens, chanteurs, peintres, etc). Mais dans un besoin de développement personnel, c'est vers l'âme que ces passages douloureux nous amène. Pour y trouver plus de lumière et de joie, pour guérir, grandir et avancer. Et vous êtes une artiste rien que pour vous.


Elizabeth Gilbert parle de liaison avec sa créativité, se faire belle pour elle, prendre soin d'elle "Séduisez la grande Magie, elle reviendra toujours à vous.." Je suis totalement d'accord, je ne vais pas vous présenter des ateliers en pyjama (quoi que cela pourrait être un thème assez drôle d'atelier, ça vous tente ? ). Et je crois aussi que se faire beau ou belle pour être dans sa créativité est important, on se tient bien, on respire mieux, on est soi, aligné.


Dans ce livre, on parle de persévérance, de travail, de prise de risque, de confiance dans le processus comme confiance en soi et en l'Univers (vous l'appelez comme vous voulez).

Ce livre nous donne la permission simple d'être un être créatif.


Je vous le conseille si comme moi, vous avez besoin d'un peu d'aide pour accepter qui vous êtes pleinement. Accepter que vous avez un côté plus rigide (avec les peurs liées à l'argent, au manque par exemple) et un autre côté plus fou, plus artistique. Et je vais vous dire un truc, c'est possible d'être les deux, et vous avec les deux en vous !


La Magie de la vie !


Bonne lecture de ce livre qui fait du bien.






16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Rangoli