top of page

Talamh

Dernière mise à jour : 11 déc. 2022

La Promenade créative laisse la place à Talamh.

Pourquoi ce changement ? Pourquoi la Promenade créative n'est plus ? Que veut dire Talamh ?


J'ai créé la Promenade créative en 2020 au sortir du confinement. J'avais alors pris une coach (qui m'a couté relativement cher pour peu de retour, je l'avoue, mais c'est une autre histoire). Bref, en été 2020, j'ouvre mon site internet et surtout la Promenade créative. A cette période, je viens de retrouver mon nom de jeune fille après mon divorce, je viens de me faire opérer de mon second cancer de la peau et je suis sans emploi. Mon monde tourne autour du mot changement et colère. Je suis très en colère. Je n'arrive pas à pardonner. Du coup, je trouve un énorme réconfort dans les marches que je réalise quasi quotidiennement. J'en ai besoin, c'est un second souffle pour moi. Je marche, je parle toute seule et au retour, j'écris et je fume. Je m'occupe à ce moment peu de mon corps, je ne sais pas encore que je suis en train de l'épuiser.


La promenade créative est née car elle avait besoin d'exister. J'avais besoin d'elle pour faire mon chemin, tracer ma route et vous rencontrer pour la plupart.


Je suis extrêmement reconnaissante d'avoir cheminé avec elle durant ses 2 ans et demi.

J'ai beaucoup appris, je me suis formée durant ce temps. J'ai donné mes premiers ateliers en tant qu'animatrice d'ateliers créatifs avec le carnet qui suis-je ? J'ai donné mes premiers ateliers en tant qu'animatrice certifiée avec le Journal Créatif® et vous m'avez suivi dans ma formation de praticienne en Bodylightening.


Depuis quelques semaines, j'ai du mettre mes ateliers de côté, car j'ai bien du travail la semaine avec mes deux emplois de secrétaire, les soins que j'offre à Vevey et mon rôle de maman qui me tient à coeur. Pour prendre soin de moi, j'ai choisi de ne plus donner des ateliers avec le Journal créatif® de groupe durant un certain temps. Je dois prendre soin de moi, me reposer, faire des activités qui me fond du bien et célébrer mes victoires avec mes enfants à coup de Rimus party ! Néanmoins, depuis mai, j'ai des suivis individuels avec des femmes qui sont merveilleuses et avec qui j'ai eu grand ou j'ai toujours plaisir à travailler.


Depuis cet été, j'ai réalisé beaucoup de choses: il y a eu la fabrication du Tambour qui a été une journée incroyable, il y a eu le cheminement avec ma Déesse, initiée par mon amie Delphine, il y a eu un voyage en Bretagne qui m'a apporté beaucoup de réconfort. Et il y a évidement des belles rencontres d’âme à âme (elles se reconnaîtront, j'en suis sure). Des femmes avec qui je chemine. Des amitiés qui sont magnifiques, authentiques et qui me portent. Merci d être là. Et merci à celles qui ont fermé leur porte, elles ont permis que j en ouvre d autres, encore plus belles. Les ruptures sont toujours difficiles mais elles sont nécessaires pour avancer.


Fin octobre, je suis tombée malade, une bonne grosse crève de saison. Mais celle-ci m'a permise de stopper la course folle dans laquelle j'étais et de prendre soin de mon corps, d arreter de fumer de me reposer et de continuer à guérir.


Aujourd'hui, voilà


Talamh.


T Terre


A Amour


L Liberté


A Ancrée


M Mémoires


H Harmonie


Talamh c’est le nouveau nom de mon entreprise.


La promenade créative n’est plus. Je lui ai dit au revoir. Elle m’aura accompagné durant plus de 2 ans. 2 ans durant lesquels j’ai cheminé. Beaucoup.


Appris aussi. J’ai commencé à me former sur des thèmes qui me passionnent et m’animent. Et ce n’est que le début, je le sais.


Le tournant des 40 ans est puissant, n’est-ce pas ? Une crise, sans doute, mais surtout un réajustement de qui je suis véritablement.


Une transition de vie qui se fait en lenteur, pas du jour au lendemain. Une transition qui me sécurise surtout.


Talamh est donc née en ce début décembre. Talamh c’est Terre en écossais gaélique. Pourquoi en écossais gaélique ? parce que je me suis sentie chez moi dans ce pays et je n’ai qu’une envie, y retourner et fouler ses contrées. Ma terre de légendes intérieures. Les voyages m’ont beaucoup nourri. Je ne suis pas allée seule par hasard dans certaines contrées. Je le sais.


Talamh. J’aime ce mot. Parce que je viens de la Terre, que le dessin et la marche m’ancrent. Que j’ai besoin de la Terre pour avancer, parce que ses énergies sont aussi puissantes que celle du Divin. Parce que notre planète à tant à nous apprendre et nous, à réapprendre à vivre pour elle et non contre elle. Ne l’entendez-vous pas se réveiller ? elle veut que nous changions.


Talamh. Ce mot, c’est aussi celui de Gaïa, terre mère et je suis une mère. Maman douceur qui se découvre chaque jour différente et plus aimante.


Les couleurs que j’ai choisi sont le vert émeraude, le orange et le brun.


Le Vert Emeraude ; cette couleur est venue comme une évidence. Parce que le vert représente la nature, la fertilité, la renaissance, l’amour et la sagesse. Le vert c’est l’équilibre parfait entre le bleu et le jaune. C’est la force de la nature. Chakra du cœur.


Quant au (ocre) orange, c’est l’optimisme. Couleur qui inspire la bonne humeur, le dynamisme et la chaleur, la confiance. C’est aussi la couleur du chakra sacré qui est le point de l’énergie créative et du plaisir, puissance de la force vitale. Un chakra sacré équilibré permet de mieux gérer nos émotions et nos pulsions. L’orange est une couleur chaude. Cette couleur que l’on retrouver chez les Natifs amérindiens dans le tissage mais c’est surtout la couleur de leur Terre.


L’écriture est en brun, un marron que je veux chaud, fort et tendre à la fois, un peu comme un bout de chocolat. Brun de cette terre qui porte la vie. Brun comme la couleur de certaines peaux qui rappelle le désert, le sable et les baobabs. L’Afrique a sa place dans mon logo, terre première, terre de guérisseurs et sorciers. Terre que ma famille a foulée dans un passé pas si lointain. Hommage.


Ce mélange de belles histoires, c’est mon histoire. Si, j’ai cheminé avec la Promenade créative, c’est pour mieux me poser sur Terre, Talamh.