Les vacances d'été

J'ai monté un atelier pour bien partir en vacances, et vous êtes tous partis en vacances ! Ce qui fait que je vous propose de vous envoyer en avant première les exercices qui étaient prévus lors de cet atelier ! (je vais vous dire tu, t'es d'accord ? on commence à se connaître un peu maintenant !)



Partir en vacances, laisser les tracas derrière soi

J'ai imaginé cet atelier car je sais que, bien souvent, nous partons en vacances pour oublier notre quotidien et que bien évidement en vacances, cela fonctionne. Nous goûtons au bonheur de la liberté, de la farniente, des horaires qui suivent la plupart du temps notre véritable rythme. Il y a ceux qui vivent à fond et ceux qui prennent leur temps. Dans tous les cas, c'est un leurre! Oui. désolée, on ne part pas en vacances pour revenir et se mettre la tête droit dans le mur! Je l'ai souvent expérimenté et c'est douloureux. C'est généralement après des vacances pourtant bien méritées que les Burn out arrivent. Pourquoi ? bien, parce que la vie quotidienne est faite de fardeaux qu'il ne suffit pas juste de cacher dans une armoire pleine à craquer d'autres fardeaux et partir en se disant "oh c'est bon, hein, je vais tout assumer au retour!"


Combien de fois, j'ai entendu dire "avant mes vacances, je fais un max pour ne pas revenir la tête sous l'eau après 24 heures de job!" HEY ! HO, c'est une vie cela ???? et en effet au bout de 24h de retour à ton travail, tu me dis "j'en peux plus, mes vacances n'ont servi à rien du tout, je suis encore plus fatigé(e) qu'avant..".


Sérieusement ? Non, c'est pas une vie, alors, je te propose de déposer ton quotidien, celui que tu aimerais ranger aux oubliettes mais que tu laisses dans une armoire en attendant ton retour.

Prends ton journal, cet exercice se fera sur 2 pages de droite uniquement.


La première page de droite, pour le moment, tu la laisses sans rien, tu passes directement à la seconde page de droite. Sur cette page, tu prends 10 min minimum, 20 max pour y déposer ce que tu fais hors vacances.


Prends le temps de déposer ce quotidien, de le verbaliser, le mettre par écrit. Tu verras que tu enfermeras bien moins de choses dans ton armoire après. Pourquoi? parce que ton cerveau va vraiment dire "c'est une porte qui se ferme, je peux partir tranquille car j'ai déposé, je n'ai pas caché ma réalité. Je l'ai accueillie. Dans cet exercice qui peut être remuant, je te conseille de prendre du temps pour accueillir ton quotidien qui n'est sans doute pas fait de farniente, d'apéro et de découvertes extraordinaires dans un pays lointain. Mais pour ne pas non plus te perdre, ne prends pas plus de 20 min d'écriture. Mets une minuterie pour t'aider à ne pas dépasser ce temps.


Ensuite, une fois que tu as écris tout ce qui te pèse, tu retournes à ta première page et la, tu dessines une porte. Une belle porte.


Tu découpes dans le cadre de la porte de manière à pouvoir l'ouvrir (attention de ne pas être trop aux bords.). Tu colles les parties extérieures de la porte sur la page suivante de droite. Il ne te restera plus qu'une partie du texte à travers l'ouverture de ta porte.


Dans cet espace que ta porte laisse entrevoir, entoures 5 à 10 mots et réalises une phrase que tu peux commencer autour du cadre de ta porte: je ferme la porte à ... et tu réalises une phrase avec les mots que tu auras trouvé.


Je te laisse la vidéo pour que tu puisses voir l'exercice !


Déposes bien ! à demain pour la suite !


Si tu as envie de partager ton ressenti ou même ta page, n'hésite pas à le faire en commentaire !








14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout